LE PRESSENTI

29 mai 2017

RAMADAN KERIM

riz2

 La commission lunaire chargée de la régulation   du Ramadan en Mauritanie a déclaré que le samedi 27 mai 2017  est le début du mois béni

les commerçants  n’ont  pas  remis les pendules de leurs prix à l’heure". Certains produits ne sont trouvables que dans  les  grands  centres commerciaux du  gouvernement  de Nouakchott

Les prix de certaines denrées de grande consommation sont revus à la normale.

l’Etat a commencé  sa tradition du mois  l’ opération Ramadan en ouvrant des centres de vente de  produits  de premier nécessité à des prix subventionnés. 

Dans sa courte  tournée de lancement de ces boutiques, la ministre fatiguée  du commerce a rappelé que ces points de vente serviront à aider les populations aux revenus modestes  et à s’approvisionner à moindre coût en produits alimentaires dont ils ont besoin pour remplir convenablement les obligations de ce mois béni. Certains citoyens expriment cependant quelques réserves sur l’utilité de cette opération. Selon eux, les points de vente sont loin d’être suffisants pour une ville aussi grande que Nouakchott.

L’absence  totale des commerçants locaux et importateurs de ces mêmes produits n’ont pas fait signe  cette année  si  ce n’est la présence de certains complices  responsables  pour détourner les produits

BON RAMADHAN 

Posté par adcriyadh à 00:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]


08 mai 2017

EDUCATION A MESURES en Mauritanie

CILes nouvelles mesures prises lors de la derniere reunion du Ministere de l'Enseignement posera un grand probleme en MAURITANIE , car la suppression prevue de l'enseignement primaire aux ecoles privées ne peut aboutir à un resultat , les statistiques de l'etat civil ont ressorti que quarante cinq pour cent des enfants moins de quinze ans n'ont pas d'acte de naissance  et les enfants des pays etrangers qui utilisent d'autres langues qui n'est l'arabe ne peuvent profiter de cette situation

  ce taux est majoritaire chez nous en mauritanie  et si l'arabe s'impose, une seule frange en profite et n'assure pas l'emploi  avec un niveau d'education tres bas et des enseignants sans aucun niveau , alors elle est une langue non disciplinée  qui demande beaucoup de rigueur et reparation de ses manuels 

Posté par adcriyadh à 21:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 avril 2017

VENTE GOMME ARABIQUE

gomme2

gomme3

gomme4

goome5

Posté par adcriyadh à 12:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

LE VOLEUR DE TEVRAGHZEINA

chien gendarme

La police mauritanienne a arrêté vendredi, 21 avril courant, en début de soirée, les présumés braqueurs de l’agence BMCI  dans leur quartier de résidence, non loin du siège   de la banque  à  Tevragh-Zeina, berceau de la délinquance nourrie à Nouakchott.

Les fugitifs  se sont dissimulés depuis le jour du cambriolage specta professionnel , et  ont été arrêtés ce vendredi seulement  par la police judiciaire du coin ,
Trois membres de la bande se trouvent actuellement entre  des mains  sures de la sureté  nationale et auraient remis à la police un petit reste  de la  partie des sommes volées, tandis que le 4 élément  est  en cavale toujours  et , pourrait avoir quitté   la Mauritanie  

  Selon des  sources qui rapportent  la nouvelles de cette arrestation,  ils évoquent  à l’entourage, des  pistes  de braqueurs issus des mêmes milieux  et sans antécédents judiciaires.

Nous réitérons l’occasion pour féliciter notre sécurité nationale et  ses courageux  hommes  de profession

 

Posté par adcriyadh à 11:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]

15 avril 2017

AFFAIRE A SUIVRE

Hamet Toure est un Mauritanien natif de Ganki qui travaillait comme infirmier d`Etat à l`Hôpital Sabah dans le département de la cardiologie. Ce dernier vient d`être condamné à 2 ans de prison et jeté dans la prison centrale de Nouakchott à travers un racisme et une complicité tribale des Oulad Mberri.
L’histoire de Hamet Toure remonte en 2015, quand il a eu la visite d`un vieux Maure de la tribu des Oulad Mberri comme patient à l`hôpital Sabah, ne pouvant pas le consulter vu le nombre élevé des patients, il délègue la tâche à une autre infirmière.
Après la fin de sa consultation, le vieux Maure demande Hamet Toure de lui restituer ces documents, ce dernier lui fait comprendre qu`il ne lui a remis aucun document. De là, le vieux rentre dans une colère sans précèdent à travers des insultes généralisées contre les noirs Mauritaniens et gifle l`infirmier Hamet Toure. 
Toure refuse de répondre à l`agression du vieux, mais ce dernier essaye d’engager une deuxième gifle que l`infirmier Toure arrête avec sa main ou il y`avait une bague et accidentellement griffe le vieillard ...
La fille du vieux qui l`accompagnait appelle sa grande sœur standardiste et son grand frère officier tous les deux travaillent à la présidence, qui vont rentrer automatiquement en contact avec le commissariat du 4ieme arrondissement pour demander l`arrestation du jeune infirmier Hamet Toure qui va passer 9 jours dans la prison de ce commissariat avant d`être transféré à la prison de Dar Naim….
C`est grâce à une mobilisation des syndicats de la sante, des proches de la victime, des avocats et des amis qu`il a été relâché.
Le vendredi passe notre frère Hamet Toure a été convoqué par le procureur, il s’est rendu seul sans son avocat ou informer ces proches et à la surprise général, il vient d`être arrêté et condamne à deux ans de prisons pour des motifs dont il est la victime.
Nous prions toutes ONG des droits de l`Homme, syndicats, Homme ou femme politique et tous Mauritaniens épris de justice, pour la dignité humaine et d’égalité de ne pas croiser les bras devant ce racisme et cette injustice dont est victime notre frère Hamet Toure.
Nous appelons à une mobilisation générale 

Abou diop

Photo 1

Posté par adcriyadh à 21:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]


LA FRANCE ET LE FRANCAIS

 

SIDI MBAYE Le Ministre français de l’Economie et des finances est attendu à Nouakchott ce  dimanche 16 avril pour une visite de travail
Cette visite intervient  quelques  jours après  l’arrivée  à Paris du président Mohamed Ould Abdelaziz, pour assister à l’inauguration de l’exposition (Trésor de l’islam en Afrique) organisé par l’Institut du monde arabe (IMA).

Le ministre français de l’Economie et des finances s’entretiendra avec le chef de l’Etat mauritanien, Mohamed Ould Abdelaziz, dans le cadre de l’investissement économique en  Mauritanie
Par ailleurs, le président de la république  supervisera la signature d’une convention de financement  entre la Mauritanie et l’Agence française de développement (AFD) à Nouakchott
cette accélération du dynamisme de relation des responsables gouvernementaux français en Mauritanie se conjugue par la politique de sécurité régionale entreprise par la Mauritanie ces derniers années,et   la France semble    remettre les pions qu’elle a perdus  ces derniers années tout en sachant  que la Mauritanie est allié traditionnel,  incontournable  dans la lutte contre le terrorisme

michel_sapin

Cette nouvelle  diplomatie française en Mauritanie intervient dans  de différends domaines  après le recul de la langue française  et l’absence de ces investisseurs

 

Posté par adcriyadh à 18:39 - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 mars 2017

n'ayez pas peur chez nous

 

Il n'y a pas de crise constitutionnelle.

Pour comprendre ce qui se passe, Corrélez-le avec cette première d'un Président qui ne se représente pas. Corrélez le aussi avec la crise morale qui frappe de plein fouet société et élite confondue.
Aucun dessein politique majeur.
Rien que de petits calculs de circonstance, que de petites guerres de positions entre intérêts personnels et de groupes déboussolés face au grand point d'interrogation que suscite cette transition inédite

N'ayons peur de rien Dit autrement la peur est dans l'attente de l'après et dans la transposition des expériences passées sur l'instant.
Au présent, il n'y a pas de peur. Au présent on est tout entier dans la réponse de circonstance .C'est tout..

melehfa

Posté par adcriyadh à 23:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mars 2017

LA CRISE EN MAURITANIE COMMENCE

SIDI M’BAYE Le Sénat mauritanien a rejeté vendredi 17 mars le projet de révision constitutionnelle soumis par le gouvernement du président Mohamed Ould Abdel Aziz. 

Flag_of_Mauritania__2016_proposal_

il prévoyait notamment sa suppression en tant qu'institution et le changement du drapeau national.

Trente-trois sénateurs sur 56 ont voté contre le projet de révision constitutionnelle soumis par le gouvernement. Ce rejet par le Sénat du projet de loi gouvernemental survient après l'adoption le 9 mars du même texte par l'Assemblée nationale.

Pour être validé, il devait être adopté par chacune des deux chambres du Parlement à la majorité des deux tiers et ensuite être soumis à un congrès parlementaire. Le pouvoir est largement majoritaire dans les chambres.

Ce rejet de la révision constitutionnelle n’était pas attendu, selon des observateurs, parce que certains membres du Sénat voyaient  parti majoritaire  dans tous les cas

Le texte de révision constitutionnelle, qui modifie la Constitution en vigueur depuis le dictateur taya en 1991, prévoit notamment une suppression du Sénat, remplacé par des Conseils régionaux, et un changement du drapeau national. Le texte prévoit aussi la suppression de la Haute cour de Justice, du médiateur de la République et du Haut conseil islamique.

« L'initiative présidentielle est ainsi définitivement évacuée par les sénateurs. (Il appartient) au président (de la République) de la reprendre par la voie du référendum populaire
Le Parlement avait entamé le 22 février à Nouakchott la session extraordinaire consacrée essentiellement à l'examen de modifications de la Constitution. Ces amendements avaient été arrêtés lors d'un dialogue entre le pouvoir et l'opposition
Cette décision du Sénat vient renforcer notre démocratie. Ce n'est  pas la victoire ni la défaite de personne. C'est ainsi que nous pourront faire avancer notre processus démocratique.si nous  n’irons pas  à une crise politique qui conservera  le president actuel jusqu'à preuve du contraire

Et qui sait ? Après  cela

Posté par adcriyadh à 21:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]

08 janvier 2017

LA LIBERTE DES FEMMES ONG

Le  gouvernement   mauritanien accepte dans sa tradition beaucoup de feu-vert  pour les  femmes surtout  quand une grande  majorité de femmes  cultivées  bénéficient  d’ONG , et souvent sans comprendre on accepte à cette frange de société civile  des prérogatives contraires à notre  société musulmane et à nos coutumes ,y  comprise la loi  récente  basée sur le genre  qui a bouleversé beaucoup de nos citoyens , ceci dit  qu’on accepte tout quand une ONG est dirigée par une femme  même auprès des ONG internationales en Mauritanie

Le milieu  de la société civile se reconvertie   au féminin  un jour pour pouvoir gagner un marche auprès du gouvernement ou accepter un marche (un comportement grave) cependant les lois doivent faire l’objet d’une étude auprès  des expert avant leur sortie au parlement   et revoir cet  acceptation  qui est hors comportement  à notre  nation

KHADY CISSE

TEL 20650085

images

Posté par adcriyadh à 18:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 novembre 2016

le jeu au destin

OUI NON

MOhcen et compagnons feront de tout bord pour rendre le changement politiques  difficiles quant à la tentative d’amender la Constitution sans adopter au préalable ce projet de révision de la loi fondamentale, révèlent des sources au sein de la commission de suivi du sénat.

  le gouvernement a  juste approuvé le projet de révision constitutionnelle à soumettre à la consultation populaire par voie référendaire.

Les sénateurs sont à pied d’œuvre contre l’amendement constitutionnel, qui vise entre autres l’annulation de la haute chambre .

Certains responsables politiques  avaient accusé des membres du gouvernement d’avoir vilipendé la haute chambre, dans leur interprétation du discours du Président à Néma.

Posté par adcriyadh à 01:03 - Commentaires [2] - Permalien [#]